CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Droit-Volet, S., & Berthon, M. (In press). Emotion and Implicit Timing : The Arousal Effect. Frontiers in Psychology, section Cognition.
Maniadakis, M., Droit-Volet, S., & Trahanias, P. (2017). Emotionally modulated time perception for prioritized robot assistance. HRI’17 ACM ISBN, 978-1-4503-4336-7/17/03. DOI : http://dx.doi.org/10.1145/3029798.3038398
Cohen-Laloum, J., Mollaret, P., & Darnon, C. (2017). Distinguishing the desire to learn from the desire to perform : the social value of achievement goals. The Journal of Social Psychology, 157. http://dx.doi.org/10.1080/00224545.2016.1152216
ÉVÉNEMENTS
Enseignement et formation

Juin 2016. Conditions d’admission en thèse

Immigration et cohésion sociale : Comment penser l’intégration des immigrants ?

Mai 2017. Dans le cadre du projet PICS (CNRS) porté par Armelle Nugier, deux membres du LAPSCO sont invités à l’Université de Montréal au Québec. Le 25 mai, Serge Guimond et Armelle Nugier présenteront les résultats de leur recherche lors de la Table ronde présidée par Roxane de la Sablonnière, professeure de psychologie sociale à l’Université de Montréal.

423 visites depuis le 01 Janvier 2017
visites depuis le 01 Janvier 2017

Rechercher




Accueil > À la une

LANGENACT

publié le , mis à jour le

Du 1er au 3 juin 2016 se tiendra à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Clermont-Ferrand le premier Colloque International "Langage et Enaction", co-organisé par les Laboratoire de Recherche sur le Langage (LRL, EA 999), Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive (LAPSCO, CNRS - UMR 6024) et Laboratoire Lexiques, Dictionnaires, Informatique (LLDI, CNRS - UMR 7187) avec les soutiens de la ville de Clermont-Ferrand et du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme.

L’objet du présent colloque est de réaliser la mise en synergie des regards énactivistes ou énactivisants portés sur le fait langagier par les disciplines dont l’objet est le langage (i.e., sciences du langage, linguistique) et celles dont il est un objet d’intérêt particulier (i.e., philosophie, neurosciences, sciences cognitives, psychologie cognitive, sciences humaines et sociales). La réunion des acteurs et actrices de ces différents champs vise à amorcer une synthèse collaborative en vue d’une progression paradigmatique où se précisent des orientations de recherche et où s’explicitent des pratiques terminologiques, descriptives, théoriques, modélisatrices et expérimentales.