CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
EQ2
Loose, F., Tiboulet, M., Maisonneuve, C., Taillandier-Schmitt, A., Dambrun M. (In press). Blood pressure and psychological distress among North Africans in France : The role of perceived personal/group discrimination and gender. Am J Hum Biol. 2017 ;e23026. DOI : https://doi.org/10.1002/ajhb.23026
Droit-Volet, S., & Berthon, M. (In press). Emotion and Implicit Timing : The Arousal Effect. Frontiers in Psychology, section Cognition.
ÉVÉNEMENTS
Journées d’étude en psychologie guidées par l’entraînement mental

Du 8 au 10 juin 2018. Journées d’étude en psychologie guidées par l’entraînement mental, organisées par Michael Dambrun (LAPSCO).

Enseignement et formation

Juin 2018. Conditions d’admission en thèse

2579 visites depuis le 01 Janvier 2017
visites depuis le 01 Janvier 2017

Rechercher




Accueil > À la une

Psychologie cognitive des apprentissages scolaires

publié le , mis à jour le

Février 2018. Vient de paraître Psychologie cognitive des apprentissages scolaires, chez Dunod, sous la direction de Ludovic Ferrand (CNRS LAPSCO), Bernard Lété (Université Lumière Lyon 2) et Catherine Thevenot (Université de Lausanne).

Cet ouvrage collectif, co-écrit par une équipe de 39 spécialistes réputés, explicite, dans un contenu clair et très facilement accessible pour les étudiants, les enseignants, les formateurs et les parents, les mécanismes cognitifs liés aux principaux apprentissages qu’un individu doit parvenir à acquérir au cours de sa vie. Les apprentissages sont abordés essentiellement chez l’enfant d’âge scolaire avec les apprentissages dits initiaux ou fondamentaux (lire, écrire, compter, …) et, dans une moindre mesure, chez l’adulte dans une perspective de psychologie cognitive appliquée.

A jour des dernières recherches menées en psychologie cognitive, il offre un panorama des principaux apprentissages et rend compte de l’état de la littérature scientifique dans ce domaine bien particulier que sont les apprentissages scolaires.

Organisé en trois grandes parties sur la lecture, l’écriture et les activités numériques, il est complété par une quatrième partie abordant plusieurs questions autour des apprentissages scolaires : le sommeil, l’attention, les apprentissages implicites et l’apprentissage du vocabulaire dans les manuels de lecture (voir le Sommaire ci-dessous).

 

Ferrand, L., Lété, B., & Thevenot, C. (2018). Psychologie cognitive des apprentissages scolaires. Paris : Dunod. ISBN 2100775561

Extrait de l’ouvrage

 

Sommaire
Avant-propos.
Introduction : Des apprentissages à l’apprentissage et à l’instruction, et réciproquement.
Partie 1 : Lecture et compréhension
Apprendre les mots écrits. Apprendre à lire. Apprendre à lire à l’âge adulte. Apprendre à utiliser les objets du quotidien à l’aide de modes d’emploi. Apprendre avec des images et des animations multimédias interactives. Apprendre à écrire. Apprendre à utiliser sa mémoire de travail pour produire du langage. Apprendre à reconnaître les lettres et à les écrire.
Partie 2 : Production écrite
Apprendre à écrire les mots. Apprendre à écrire les lettres pour apprendre à écrire des textes. Apprendre à orthographier les mots à l’âge adulte. Apprendre à orthographier les mots. Apprendre le marquage du pluriel.
Partie 3 : Activités numériques
Apprendre à calculer stratégiquement tout au long de sa vie. Apprendre les procédures de calcul : l’addition. Apprendre à dénombrer. Apprendre à transcoder. Apprendre les mathématiques quand on est un garçon ou une fille. Apprendre à manipuler les symboles numériques.
Partie 4 : Autour des apprentissages scolaires
Apprendre en dormant. Apprendre à être et à rester attentif. Apprendre sans intention d’apprendre. Apprendre le vocabulaire et l’orthographe dans les manuels de lecture.

 

Sous la direction de :

Ludovic Ferrand est Directeur de Recherche au CNRS et membre du Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive (LAPSCO UMR 6024) de l’Université Clermont Auvergne (Clermont-Ferrand). Il y dirige l’équipe Cognition, Comportement et Contexte. Ses recherches portent sur la psychologie du langage écrit et parlé chez l’adulte et l’enfant. Il enseigne également la psychologie cognitive à l’Université Clermont Auvergne.

Bernard Lété est Professeur de Psychologie Cognitive à l’Institut de Psychologie de l’Université Lumière de Lyon. Il est également directeur du Laboratoire d’Étude des Mécanismes Cognitifs (EA 3082). Ses recherches portent sur le traitement du mot écrit pendant la lecture et sur l’acquisition du lexique. Ses travaux sont menés auprès de populations normales (enfants, jeunes adultes, adultes âgés), déficitaires (dyslexiques) et souffrant d’anomalies chromosomiques (syndrome de Williams-Beuren).

Catherine Thevenot est Professeur de Psychologie du Développement Cognitif à l’Université de Lausanne (Suisse). Elle effectue des recherches sur la cognition numérique au sein du Laboratoire du Cerveau et du Développement Cognitif à l’Institut de Psychologie. Ses recherches portent plus précisément sur le développement des stratégies de calcul avec l’âge et la pratique ainsi que sur le comptage sur les doigts auprès d’enfants tout venants et souffrant d’hémiplégie.

Avec la participation de :
Pierre Barrouillet, Patrick Bonin, Isabelle Bonnotte, Jean-Michel Boucheix, Béatrice Bourdin, Lucile Chanquoy, Guy Chazoule, Cyril Couffe, Elisabeth Demont, Anne-Lise Doyen, Muriel Fanget, Michel Fayol, Jean-Noël Foulin, Franck Ganier, Jean-Emile Gombert, Cecilia Gunnarsson, Laurent Heurley, Thomas Hinault, Annette Jarlegan, Sonia Kandel, Régine Kolinsky, Eric Lambert, Pierre Largy, Henri Lehalle, Patrick Lemaire, Stéphanie Mazza, Georgios Michael, José Morais, Isabelle Negro, Sébastien Pacton, Pierre Perruchet, Amandine Rey, Xavier Seron, Corinne Totereau, Sylviane Valdois, et Bruno Vilette.

Editions DUNOD